.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
AJ AL AM AN AR AU AV
AJA

Ajaccio

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 03/04/1984
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Provence-Corse
Sous-région Corse
Commune(s)
  • Corse du Sud :
    Afa, Ajaccio, Alata, Albitreccia, Ambiegna, Appietto, Arbori, Arro, Bastelicaccia, Calcatoggio, Cannelle, Carbuccia, Cargèse, Casaglione, Casalabriva, Cauro, Coggia, Cognocoli-Monticchi, Coti-Chiavari, Cuttoli-Corticchiato, Eccica-Suarella, Grosseto-Prugna, Ocana, Peri, Piana, Pietrosella, Pila-Canale, Sant'Andréa-d'Orcino, Sari-d'Orcino, Sarrola-Carcopino, Serra-di-Ferro, Tavaco, Valle-di-Mezzana, Vero, Vico, Villanova.

Sol Granit
Superficie (ha) 243
Climat Méditerranéen
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc / Rosé / Rouge
Encépagement Aleatico, Barbarossa, Biancu gentile, Carcajolo noir (Carcajolo nero), Carignan, Cinsault, Codivarta, Genovese, Grenache noir, Minustello (Graciano), Nielluccio, Sciaccarello, Ugni blanc, Vermentino.
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Coteaux d'Ajaccio †
Appellation(s) de repli(s) Corse
Site internet Site du syndicat viticole de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Située en Corse-du-Sud, cette appellation est constituée par 35 communes autour de la commune d'Ajaccio. Le vignoble formant une sorte d’amphithéâtre est situé entre les différentes vallées globalement orientées d'est en ouest, de la Balagne au nord au Sartenais au sud.
L'appellation se réparti en deux zones distinctes situées au nord et au sud d'Ajaccio.
Au nord, jusqu'à Piana, les vallées des fleuves côtiers Bubia, Liamone, Liscia et du Pero débouchant dans les golfes de Porto et de Sagone. Le vignoble y est implanté sur des pentes abruptes qui remontent jusqu'au Monte d'Oro et au Monte Rotondo.
Au sud, le vignoble s'étend du golfe d'Ajaccio avec les vallées de la Gravona et du Prunelli orientées nord-est, sud-ouest, jusqu'au golfe de Valinco sur des pentes moins abruptes qu'au nord d’Ajaccio.
Le vignoble, pouvant monter jusqu'à 350 mètres d'altitude, est installé sur un sol granitique parfois fortement argileux sur des coteaux montagneux autour des différents villages de l’appellation dans l’arrière-pays.

Histoire :
La présence de la viticulture dans ce secteur côtier de la Corse remonte à l'époque romaine avec la création de la ville d'Ajaccio. La domination romaine va apporter une amélioration dans les modes de conduite de la vigne et les techniques d’élaboration du vin ce qui permettra le développement de la consommation. Le vignoble associé à la culture de l'olivier et du châtaignier sera dans un premier temps implanté sur les coteaux d'Ajaccio.
De 1077 à 1133, la Corse sera administrée par les évêques de Pise et ce seront alors les moines qui se chargeront de développer le vignoble corse en développant les échanges entre la Corse et la Toscane.
A compter de 1133 et jusqu'en 1289, l'île sera dirigée plus ou moins conjointement par Gênes et Pise, à cette époque seul le Cap Corse est spécialisé dans la production viticole et la quasi-totalité des exportations de vin se font à destination de l'Italie et ses républiques.
L'île restera sous domination génoise jusqu'au 18ème siècle.
Au 19ème siècle, la culture de la vigne est la principale ressource de l’île et continue d'exporter sa production essentiellement vers l'Italie. A Cargèse, le vignoble atteint alors 103 hectares, à Piana, 80 hectares.
Dès 1850, la Corse va alors connaître une période difficile avec la crise de l'oïdium, puis du phylloxéra (1874) qui va anéantir une grande partie du vignoble.
La première guerre mondiale va terminer de décimer la viticulture locale.
Ce n'est qu'à compter de 1960, avec l'arrivée des rapatriés d’Afrique du Nord que la viticulture va être relancée par la production intensive d'un vin de grande consommation issu de vignes à haut rendement.
En 1961, le vignoble autour d'Ajaccio atteint la superficie de 361 hectares.
En 1967, une demande en appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure est effectuée.
En 1970, le vignoble possède une superficie de 1230 hectares.
Le 21 avril 1971, l'appellation d'origine vin de qualité supérieur (AOVDQS) Coteaux d'Ajaccio † est créée. Elle regroupe 85 communes de Corse-du-Sud. En même temps est créé le syndicat de défense des vignerons d’Ajaccio.
En 1976, avec la création de l'appellation d'origine contrôlée Vin de Corse ou Corse, la mention Coteaux d'Ajaccio peut être ajoutée. Le vignoble atteint alors une superficie de 940 hectares.
Le 3 avril 1984, l'appellation d'origine contrôlée Ajaccio est accordée. La baisse sensible du nombre de communes (36 contre 85 auparavant) entraîne une chute de la superficie de l'appellation qui passe à 250 hectares environ.

Les vins :
Le cépage blanc Vermentino peut servir également à produire les vins rosés et rouges.

.: ABC du Vin :. Blanc :
.: ABC du Vin :.

Vin à la robe or pâle, aux notes florales (aubépine, tilleul, voir rose), fruitées (agrume, amande, noisette, pomme) et minérales (pierre à fusil, silex), voire iodées.
Température de service : 08-10 °C.
Garde potentielle : 3 à 8 ans.
Encépagement : Cépage principal (80 % minimum) : Vermentino.
Cépage secondaire : Ugni blanc.
Cépages accessoires (10 % maximum) : Biancu gentile, Codivarta, Genovese.

.: ABC du Vin :.Rosé :

.: ABC du Vin :.

Vin a la robe saumonée, vif, avec des notes fleuries (rose), fruitées (amande, cassis, cerise), épicées (poivre) et minérales.
Les cépages Sciaccarello et Grenache noir sont principalement utilisés.
Température de service : 08-10 °C.
Garde potentielle : 1 à 2 ans.
Encépagement : Cépages principaux (60 % minimum) : Barbarossa, Nielluccio, Sciaccarello (40 % minimum), Vermentino.
Cépages secondaires (40 % maximum) : Carignan (15 % maximum), Cinsault, Grenache noir.
Cépages accessoires (10 % maximum) : Aleatico, Carcajolo noir (Carcajolo nero), Minustello (Graciano).

.: ABC du Vin :.Rouge :

.: ABC du Vin :.
Vin à la robe rubis claire, peu tannique, avec des notes fleuries (violette), des arômes de fruits rouges (cassis, framboise) et noirs (cassis), des notes épicées (poivre) et de grillés (amande, café).
En vieillissant, une touche minérale peu apparaître.
Apte à la garde.
Température de service : 15-18 °C.
Garde potentielle : 3 à 8 ans.
Encépagement : Cépages principaux (60 % minimum) : Barbarossa, Nielluccio, Sciaccarello (40 % minimum), Vermentino.
Cépages secondaires (40 % maximum) : Carignan (15 % maximum), Cinsault, Grenache noir.
Cépages accessoires (10 % maximum) : Aleatico, Carcajolo noir (Carcajolo nero), Minustello (Graciano).
Dernière modification: 12 Mars 2017
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13