.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
HA HE
HAT HAU

Haut-Médoc

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 14/11/1936
Carte Haut-Médoc
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Médoc
Commune(s)
  • Arcins, Arsac, Avensan, Blanquefort, Cantenac, Castelnau de Médoc, Cissac-Médoc, Cussac Fort-Médoc, Labarde, Lamarque, Listrac-Médoc, Ludon-Médoc, Macau, Margaux, Moulis en Médoc, Parempuyre, Pauillac, Le Pian Médoc, Saint-Aubin de Médoc, Saint-Estèphe, Saint-Julien Beychevelle, Saint-Laurent Médoc, Saint-Médard en Jalles, Saint-Sauveur, Saint-Seurin de Cadourne, Sainte-Hélène, Soussans, Le Taillan Médoc, Vertheuil.

Sol Argile, Graves, Sable
Superficie (ha) 4577
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cabernet franc, Cabernet-sauvignon, Carmenère, Merlot, Malbec (ou Côt), Petit verdot
Production (hl) 194088
Dégustation
Type de vin Vin complexe aux arômes corsés et profonds de fruits noirs et rouges avec des notes épicées (réglisse) et empyreumatique. Ils évoluent en se complexifiant avec des notes de cuir, de café, de fruits cuits (pruneau), de sous-bois, de truffe... Apte à la garde.
Température de service 16 °C à 18 °C
Garde potentielle 5 à 15 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s) Bordeaux
Site internet Site officiel de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation située au nord de Bordeaux sur la rive gauche de la Gironde qui représente les 2/3 de la superficie du Médoc.
La zone d'appellation s'étend de Blanquefort au sud, à Saint-Seurin de Cadourne au nord.
A l'intérieur de cette appellation, on retrouve les six appellations communales des différents crus classés du classement de 1855 : Listrac-Médoc, Margaux, Moulis, Pauillac, Saint-Estèphe et Sain-Julien.
Le sol est composé de graves sur socle calcaire et argileux à une altitude ne dépassant pas 30 mètres (excepté Listrac, 43 mètres).

Histoire :
Le 17 janvier 1709, une gelée terrible va presque entièrement détruire le vignoble des Graves, cela va permettre l'essor du vignoble du Médoc lors des deux décennies suivantes.
En 1855, cinq crus appartenant actuellement à cette aire d'appellation sont retenus dans le classement des crus rouges du Médoc :
Château La Lagune, 4ème cru classé. Château La Tour Carnet, 4ème cru classé. Château Belgrave, 5ème cru classé. Château Camensac, 5ème cru classé. Château Cantemerle, 5ème cru classé.
Dès 1875, le phylloxéra commence à envahir le Médoc.
En 1882, débute la crise du mildiou qui connaîtra son apogée en 1886.
En 1932, 219 crus situés dans les délimitations de l'appellation actuelle sont retenus dans le premier classement des crus bourgeois du Médoc:
Château Abbé Gorsse de Gorsse, Château Abel Laurent †, Château Aney, Château Arnauld, Château Bages †, Château Balac, Château Balogues †, Château Barateau, Château Barreyres, Château Baury †, Château Beaumont, Château Beauséjour †, Château Bel-Air †, Château Bel-Air Arsac †, Château Bel-Orme Tronquoy de Lalande, Château Belle-Vue, Château Bellegrave du Poujeau, Château Bellevue, Château Bellevue Cordeillan-Bages †, Château Belmont-Puyastruc †, Château Bernones, Château Beyzac, Château Bichon-Bages †, Château Bonneau-Livran, Château Bontemps-Dubarry †, Château Bourgade la Chapelle †, Château Brun †, Château Buzaguet †, Château Cambon la Pelouse, Château Cantegric †, Château Cap-de-Haut, Château Cap-Léon-Listrac †, Château Capdeville, Château Caronne-Sainte-Gemme, Château Charmail, Château Chollet †, Château Cissac, Château Citran, Château Conseillant †, Château Constant-Lesquireau, Château Constant-Trois-Moulins †, Château Corbeil †, Château Coufran, Château Croizet Touchant Latour †, Château Cujac-Langlois †, Château d'Agassac, Château d'Arche, Château d'Arcins, Château d'Avensan †, Château d'Egmont †, Château Daubos †, Château de Cach, Château de Germignan †, Château de Gironville, Château de Lamarque, Château de Lamourous †, Château de Malleret, Château de Parempuyre (Durand-Dassier) †, Château de Parempuyre (F. Cruse) †, Château de Vertheuil †, Château de Villambis, Château de Villegeorge, Château Dehez, Château des Garravas †, Château des Trois-Moulins, Château Dillon, Château Doumens, Château du Breuil, Château du Cartillon, Château du Galan, Château du Grand-Soussans †, Château du Haut-Galan †, Château du Mont †, Château du Raux, Château du Retout, Château du Taillan, Château Dubignon-Talbot †, Château Dulamon †, Château Duroc-Milon †, Château Duthil, Château Felletin †, Château Fleurennes †, Château Fongravey †, Château Fonpiqueyre, Château Fontanet †, Château Fontbonne-Agassac †, Château Fontesteau, Château Gastebois †, Château Grand-Clapeau-Olivier, Château Grand-Duroc (Ardiley) †, Château Grand-Duroc (Jugla) †, Château Grand-Médoc †, Château Grand-Pontet-Ludon †, Château Grand-Saint-Lambert †, Château Grandis, Château Granges de Heby †, Château Hanteillan, Château Haut-Bages Averous †, Château Haut-Bages Drouillet †, Château Haut-Brignays †, Château Haut-Carmail †, Château Haut-Saint-Julien Marian †, Château Hourtin-Ducasse, Château Jautard †, Château La Bâtisse †, Château La Colonilla †, Château La Garosse †, Château La Gravière-Couerbe †, Château La Haye †, Château La Houringue, Château La Salle de Breillan †, Château La Tour du Mont †, Château La Tour du Roc Milon, Château La Tour l'Aspic, Château La Tour Massac, Château La Tour Milon †, Château La Tour-des-Termes (Faugeras) †, Château La Tour-du-Mirail, Château La Tour-du-Roc, Château La Tour-Saint-Joseph, Château Labarde, Château Lachesnaye, Château Lafite-Canteloup †, Château Lafitte-Cantegric †, Château Lamothe-Bergeron, Château Lamothe-Cissac, Château Lamouroux †, Château Lanessan, Château Laride †, Château Larose-Perganson, Château Larose-Trintaudon, Château Larrivaux Vicomtesse de Carheil, Château Lartigue de Brochon, Château Laudère, Château Le Bourdieu Vertheuil, Château Le Souley Sainte-Croix, Château Lemoine-Lafon-Rochet, Château Lestage Simon, Château Leyssac Morange †, Château Lhereteyre †, Château Listrac Savy †, Château Liversan, Château Ludon-Pomiès-Agassac †, Château Lugagnac †, Château Malescasse, Château Maucamps, Château Maurac, Château Maurian †, Château Médoc †, Château Meyre Estèbe †, Château Meyre Rabot †, Château Meyre Vieux clos †, Château Moulin de Boucheau †, Château Moulin de Soubeyran, Château Moulin Neuf †, Château Nexon-Lemoyne †, Château Nodris †, Château Pabeau †, Château Padarnac †, Château Paloumey, Château Péris de Courcelles †, Château Peyrabon, Château Peyrat-Fourthon, Château Peyredon-Lagravette, Château Peyrelebade †, Château Pian-Geneste †, Château Pibran, Château Picourneau †, Château Pomiès-Agassac, Château Pontoise-Cabarrus, Château Quimper †, Château Ramage La Bâtisse (Bosc) †, Château Ramage La Bâtisse (Jagord) †, Château Réal, Château Retou †, Château Reysson, Château Romefort †, Château Rose la Biche †, Château Rosemont †, Château Saint-Julien-Médoc-Graves (Billa) †, Château Saint-Lambert †, Château Saint-Laurent †, Château Ségur, Château Sénéjac, Château Sénilhac, Château Sociando-Mallet, Château Tanaïs Clapeau †, Château Tour Marcillanet, Château Tour-Carmail, Château Tourteran, Château Tramont †, Château Tujean †, Château Verdignan, Château Verdus, Château Veyrin (Calandrin) †, Château Veyrin (Domecq) †, Château Victoria, Clos de May, Clos des Cimbats †, Clos Haut-Duras †, Clos la Tour du Camp †, Cru Carrasset †, Cru de Bizeaudun †, Cru de la Chatolle †, Cru Douat Senot †, Cru Felloneau †, Cru Grand Milon †, Cru Haut-Senot †, Cru Lacaussade Milon †, Cru Perrichonne de Courcelles †, Cru Romefort †, Cru Saint-Pierre †, Cru Ségur-Fillon †, Domaine Andron †, Domaine de Bages †, Domaine de l'Abbaye Skinner †, Domaine de Lagorce †, Domaine de Montgiraud †, Domaine des Gunes †, Grand cru des Carruades †.
Le 14 novembre 1936, l'appellation Haut-Médoc est créée.
En 1972, le vignoble de l'appellation Haut-Médoc représente une superficie de 6000 hectares.
Le 11 janvier 2006, le Journal Officiel publie le premier classement des crus artisans du Médoc. Crus sont retenus ndas l'appellation Haut-Médoc : Château Clos du Relais, Château De Coudot, Château De Lauga, Château des Graviers, Château d'Osmond, Château Ferré, Château Gaston Réna, Château Grand Brun, Domaine Grand Lafont, Château Guittot Fellonneau, Château Haut Bréga, Château Lamongeau, Château Le Beyan, Château Le Bouscat, Château Martin, Château Micalet, Château Moutte Blanc, Château Tour Bel Air, Château Tour du Goua, Château Viallet Nouhant, Château Vieux Gabarey.
Le classement additif des crus artisans du 18 août 2012 ajoute deux nouveaux crus dans l'appellation Haut-Médoc : Château Cornelie et Château du Hâ.

Conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 6500 pieds/'hectare.
  • Pas de disposition concernant l'irrigation.
  • Rendement de base : 55 hl/ha.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum: 11 %.
  • La concentration partielle des moûts de raisins par les techniques soustractives d'enrichissement est autorisée, elle ne peut pas dépasser 15 % du volume du moût de départ.
  • Titre alcoométrique volumique total maximal après enrichissement : 13 %.
  • Teneur maximale autorisée en sucre résiduel : 3 g/L.
  • Élevage au minimum jusqu'au 31 mai de l'année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à compter du 15 juin.
  • Dernière modification: 4 Octobre 2014
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13