.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CLA CLO

Clos des Jacobins

Catégorie de l'appellation
Classement Grand cru Classé de Saint-Emilion
Date du classement 16/06/1955 Grand cru Classé, 17/11/1969 Grand cru Classé, 23/05/1986 Grand cru Classé, 08/11/1996 Grand cru Classé, 12/12/2006 Grand cru Classé
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Saint-Emilion
Commune(s)
  • Saint-Emilion.

Sol Calcaire, sable
Superficie (ha) 8
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Merlot, Cabernet franc
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin à la robe pourpre aux arômes de fruits noirs et rouges (cassis, cerise, mûre, myrtille) avec des notes d'épices et de sous-bois marqué par des tannins solides et fondus.
Température de service 16 °C à 18 °C
Garde potentielle 15 à 30 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Emilion
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Domaine de 9 hectares situé au nord-ouest de Saint-Émilion au bord de la départementale D 243 qui mène de Pomerol à Saint-Émilion. La propriété se situe à proximité du château Franc-Mayne, du château Grand-Mayne et du château Laroze.
Le vignoble de 8,5 hectares (70 % Merlot, 28 % Cabernet franc, 2 % Cabernet-sauvignon) est d'un seul tenant autour des chais du domaine installé en pied de côte sur un sol de sable et d'argile sur socle calcaire avec une exposition vers le sud.
Le domaine tire son nom de son appartenance antérieure au couvent des Jacobins installé au 13ème siècle à Saint-Émilion. Autrefois, les jacobins était le nom donné à l'ordre des dominicains.

Histoire :
Le Clos des Jacobins existe au moins depuis le 17ème siècle, il faisait partie du domaine de La Gomerie qui était une très importante propriété de plus de 200 hectares appartenant aux moines cisterciens de l'abbaye de Faise située à Lussac depuis 1137.
A la Révolution française, le domaine, propriété des Jacobins, est saisi et vendu comme bien national.
Il est possible que cette partie du domaine de La Gomerie soit racheté par un membre de la famille Laveau et rattaché au château Franc-Mayne.et qu'il reste la propriété de la famille Laveau au moins jusque 1850.
Entre 1850 et 1868, le château Franc-Mayne est repris par Edmond Fourcaud (1804-?).
Franc-Mayne est ensuite la propriété de la veuve d'Edmond Fourcaud, Agnès (1802-?) et ce au moins jusque 1874.
Avant 1881, le château Franc-Mayne devient la propriété de Georges des Cordes (1837-1903) et il n'y a toujours pas d'existence officielle du clos des Jacobins.
Après 1903, suite au décès de Georges des Cordes, Émile Vauthier (1849-1907), fondeur de cloches à Saint-Émilion à partir de 1881, devient le propriétaire du château Clos des Jacobins avec un vignoble de 7 hectares détaché du château Franc-Mayne, celui-ci possédant un vignoble de près de 8 hectares et étant devenu la propriété de François Chevalon qui le revendra rapidement à Jean Theil-Lassoubre ou Theillassoubre (1867-?).
Après le décès d’Émile Vauthier, le domaine passe à son fils N. Régnier-Vautier.
Le 16 juin 1955, le château Clos des Jacobins est retenu dans la catégorie Grand cru Classé de Saint-Émilion. Rang qu'il conserve jusqu'à aujourd'hui.
En 1964, le groupe de négoce bordelais Cordier achète le domaine.
A compter de 1969, la mise en bouteille au domaine devient obligatoire pour l'appellation Saint-Émilion Grand cru et pour les Grands crus classés.
En 1988, le château La Commanderie est racheté.
A compter du millésime 1997, la mention château Clos des Jacobins disparaît et le cru prend le nom de Clos des Jacobins.
Jusqu'en 2000, l’œnologue conseil était Georges Pauli.
Début 2001, le domaine est vendu, en même temps que le château La Commanderie, par le groupe de négoce Cordier (groupe Val d’Orbieu) à Gérald Frydman, patron des parfumeries Marionnaud. Depuis, le responsable technique du domaine est Hubert de Boüard de Laforest.
En janvier 2004, Bernard Decoster, ex-président du groupe de matériel électrique Legrand reprend le domaine pour la somme de 10,2 millions d'euros sur les conseils d'Hubert de Boüard de Laforest. Il rachète également le château La Commanderie situé à proximité des châteaux Chauvin et Ripeau.
Dès l'année de son rachat des travaux de drainage et de rajeunissement du vignoble débutent.
En juillet 2006, un nouveau chai de stockage est utilisé.
En 2007, de nouveaux chais sont inaugurés avec des cuves en bois thermos-régulées.
Le domaine est actuellement dirigé par Thibaut et Magali Decoster, fils et belle-fille de Bernard Decoster.
Le 29 octobre 2012, le domaine intègre, après la proposition du 6 septembre 2012 de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO), le classement officiel des crus de l'AOC Saint-Émilion Grand Cru dans la catégorie : Grand Cru Classé.
Le vignoble est conduit en agriculture raisonnée.
Le 1er février 2017, Magali et Thibaut Decoster rachètent le château de Candale et son vignoble de treize hectares (84 % Merlot, 14 % Cabernet franc, 2 % Cabernet-sauvignon).

Les vins :
Pas de second vin.
Densité moyenne de plantation : 6500 à 8500 pieds/ha.
Vendanges manuelles.
Élevage en fût de chêne de 12 à 18 mois (80 à 100 % neuf).
Production moyenne : 300 à 350 hl/an.
Dernière modification: 4 Février 2017
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13